vendredi 23 octobre 2015

Bukhara - 2e partie

Aujourd'hui, nous partons visiter certains des plus beaux monuments de Bukhara. Nous commençons par la place Kalon avec sa mosquée, sa madrassa et son minaret.


La cour intérieure de la mosquée



On ne s'en lasse pas... Et c'est le plus joli minaret que nous ayons vu jusqu'à présent.





Des films sont régulièrement tournés ici.


Bukhara possède également une citadelle où plus personne ne vit aujourd'hui mais qu'on peut encore visiter.

Les murs extérieurs

Un détail de plafond

Juste à côté se trouve la très jolie mosquée Bolo Khausz et ses piliers de bois sculptés.




Pour terminer, nous partons nous balader dans le parc Samani. On y trouve une fête foraine un peu délabrée mais surtout au fond du parc le mausolée Ismaël Samani, surnommé "la perle de l'Orient". Pas très grand ni très décoré par rapport aux coupoles rutilantes dont nous avons l'habitude mais nous trouvons ses décorations de brique et ses proportions parfaites vraiment belles.




Une dernière petite madrassa sur le chemin du retour...



Et il est temps pour nous de quitter Bukhara!


jeudi 22 octobre 2015

Bukhara - 1e partie

Nous voici arrivés à Bukhara - une autre étape de la route de la Soie, qui a vraiment une atmosphère particulière et où il fait bon flâner.

Le Lyabi-Hausz, la place centrale

La madrassa qui borde le bassin

Hoda Nasruddin, un derviche légendaire

Bukhara est l'une des plus anciennes cités commerçantes du monde et ça se sent (mais dans le bon sens). On trouve encore de belles coupoles aux noms évocateurs (coupoles des changeurs, des chapeliers et des joailliers) qui abritaient des boutiques dans lesquelles les chameaux pouvaient pénétrer.





On ne compte plus les mosquées et les madrassas dans la ville.


Des madrassas jumelles


Chor Minor, à l'autre bout de la ville

Nous nous arrêtons également prendre le thé dans une ancienne échoppe d'épices.



Octobre est la saison des mariages et nous avons dû voir 50 mariées en robe blanche.


Nous logeons dans un très chouette Bed&Breakfast où tout le monde est adorable. Ils nous ont amené une bouteille de vin lorsqu'ils se sont rendus compte que c'était l'anniversaire de Véronique. Mais surtout toutes les pièces sont splendides.


Coucher de soleil depuis la terrasse


Une autre vue de la salle du petit déj

Demain, nous partons à la découverte des plus beaux monuments de Boukhara!

mercredi 21 octobre 2015

Les monts Nuratau

Nous quittons la ville pour aller passer quelques jours dans une famille dans les montagnes au Nord de Samarcande. Dès qu’on quitte les grands axes touristiques, les trajets deviennent un peu folkloriques, mais nous arrivons sans encombre dans notre ferme au milieu de nulle part.


La famille qui nous accueille possède des moutons, des vaches, des poules, un chat, un chien, un âne. L'un des fils parle bien l’anglais et nous sert de guide.



Le neveu de notre guide


Matin et après-midi, nous partons pour de longues balades dans les montagnes.



Les villages bordent le fond de la vallée


Le temps ici semble être arrêté. La Suisse et nos petits stress quotidiens nous semblent à des années-lumières. Et bien sûr pas de wifi (ni même de réseau téléphonique, sauf au sommet des montagnes).

Dans le fond on aperçoit un immense lac artificiel



Notre ferme est dans un petit village d’une vingtaine de maisons et on trouve encore des habitations traditionnelles.


L'école du village

Pendant nos balades, nous croisons d’autres animaux.




Un soir, nous cuisinons un plov (le plat national ouzbek) avec les deux jeunes femmes de la maison. Nous regrettons de ne pas avoir de photo de notre cuisine à leur montrer pour les faire rire. Mais nous montrons des photos de nos familles, ils nous montrent une vidéo de leur mariage et nous trinquons à la vodka.




Une chouette étape un peu hors du temps, il est temps maintenant pour nous de retourner dans une ville.

Infos pratiques
Nous sommes passés par ce site pour arranger notre visite : www.nuratau.com et tout était très facile. Sherzod, le responsable du site, vous expliquera comment rejoindre les montagnes en transports publics ou vous arrangera un transport privé si vous préférez.
Nous étions dans la Yasigul's homestay mais nous avons rencontré d'autres touristes qui avaient testé d'autres homestays et qui étaient aussi très contents. Parlez de vos envies à Sherzod et il pourra vous proposer ce qui correspond le mieux.