jeudi 16 avril 2015

Le Nord-Ouest de la Floride : Naples et St Petersburg

Aujourd'hui, nous vous emmenons dans des localités au nom connu, voire très connu. Comme partout ailleurs, aux Etats-Unis, on retrouve des noms de villes européennes en Floride. Partons visiter Naples et St Petersburg qui n'ont pas grand chose de commun avec leurs homologues européennes.

Naples
Naples était une étape intermédiaire sur notre route vers le nord. La ville est très coquette, limite un peu posh (on trouve des villas de célébrités sur le front de mer) et elle est surtout réputée pour son immense plage de sable blanc très agréable.



Là où ça devient plus intéressant, c'est que des dauphins viennent régulièrement jouer près de la jetée en bois. Nous n'en avons d'abord pas cru nos oreilles quand nous avons entendu une Américaine dire à ses enfants de regarder les dauphins. Puis nous nous sommes approchés et nous les avons observés piquer les poissons des pêcheurs à la ligne et s'amuser entre les piliers.



Le soir, on assiste au coucher du soleil, on regarde les oiseaux pêcher et on va manger. Et qu'est-ce qu'on mange à Naples? Ben une pizza, pardi! (Et elle était délicieuse)



Un pélican en quête de son repas


Pizza au feu de bois, on se serait presque cru en Italie


St Petersburg
Nous nous rendons ensuite à St Petersburg où nous dormons dans un B&B adorable, la Dickens House. Le matin, les hôtes des quelques chambres dégustent leurs pancakes ensemble, ce qui incite à la discussion. Nous rencontrons donc quatre américains, hyper sympas, comme tous les américains que nous rencontrons. Les gens ont vraiment le contact facile ici et ils dégainent leur sourire ultra-brite à chaque occasion, c'est très agréable. Et nous discutons encore une bonne heure avec le propriétaire avant de partir qui nous appelle "Kids" et qui nous offre des T-shirts parce qu'Olivier lui a donné 2-3 conseils pour son site Internet). Si on ajoute à ça, la baignoire à bulles de notre chambre, on peut dire que c'était vraiment une chouette halte.

The Dickens House



St Petersburg est connue pour ses musées. Nous passons quelques heures au beau musée Dali où une bénévole nous fait une visite guidée d'une heure très intéressante.

Gala ou Abraham Lincoln?




Nous explorons la ville à bord d'un petit tram.



Et nous nous émerveillons devant les étranges boîtes aux lettres américaines et les sculptures illuminées.



Infos pratiques
Un très bon restaurant italien à Naples : l'Osteria Tullia

Un chouette B&B tenu par un type sympa qui fait des pancakes aux fruits délicieuses à St Petersburg: The Dickens House

Musée Dali: 23$ par personne sauf si, comme nous, vous arrivez à y aller le jeudi soir à partir de 17h, dans ce cas, c'est seulement 10$. Audioguides gratuits, visites guidées gratuites. Ca vaut le coup!

Pour se déplacer dans les quartiers touristiques de St Petersburg : le Downtown Looper, 50 cents par trajet.

lundi 13 avril 2015

Les Everglades : welcome to Gator Land

Après un début de vacances plutôt relaxant, il est temps d'aller se frotter à des petites bêtes sympas. Nous voici partis pour le parc national des Everglades, troisième plus grand parc des USA.



Nous commençons par un petit trail tranquille : le PineLand Trail, bien ombragé, où nous admirons quelques habitants de la faune locale.



Puis nous nous engageons sur le Anhinga Trail, des passerelles qui permettent de s'enfoncer au-dessus des marécages. L'anhinga est un magnifique oiseau et nous avons la chance de voir une multitude d'oiseaux qui vivent dans le parc.


Un anhinga

Et un autre anhinga





Regardez qui nous fait un photobombing dans le fond?

Mais si on vient dans les Everglades, c'est généralement pour voir des plus grosses bêtes que ça (oui, c'est un bébé alligator sur la photo ci-dessus) et de ce côté, nous avons été servis, nous avons vu des dizaines d'alligators.



Un autre bébé alligator

... et quelques autres bestioles.



Si vous n'avez le temps de faire qu'un seul trail, nous vous recommandons le anhinga, il n'est vraiment pas long, mais les paysages sont magnifiques et vous aurez l'occasion de voir de nombreux animaux. Nous étions tout contents.



Nous nous sommes ensuite engagés sur un trail moins bien balisé et plus long (environ deux heures en tout), où nous n'avons pas vu trop d'animaux (en-dehors des serpents et des araignées...) mais où nous étions tout seuls dans des paysages grandioses : le Christian Point Trail.

C'est parfois très vert...

et parfois complètement désertique 

Après une heure de marche, on arrive dans la baie.

Le lendemain, pas encore lassés des reptiles, nous prenons un airboat pour aller voir des alligators de tout près. C'est fantastique de déraper dans les marécages à hauteur de nez d'alligator.

Notre véhicule





Nous voyons encore des bébés et des jeunes. Parfois de très près...


Oui, je fais un grand sourire, mais c'est un peu nerveux...

Puis nous nous arrêtons encore à Shark Valley, où il n'y a pas de requins mais toujours nos bons vieux amis les alligators. Une ranger adorable nous fait une visite guidée (tous les Américains sont adorables en fait). Les Everglades sont absolument magnifiques, ça vaut vraiment la peine d'y faire un tour.



Et oui, c'est un vrai dans le fond

Infos pratiques
Trails
Tous les Visitor Centers distribuent des plans du parc avec les principaux trails. La plupart sont accessibles sans chaussures particulières et sont très courts.
Les rangers font tous les jours un tour guidé gratuit du Anhinga Trail avec plein d'informations sur les animaux qu'on y voit, renseignez-vous aux Visiter Centers.

Airboat
Nous sommes allés chez Coopertown, recommandés par le Lonely, sympas et rigolos.

Prix
L'entrée du parc coûte 10 dollars par véhicule mais elle est valable une semaine, profitez-en pour y passer plusieurs jours.