lundi 16 octobre 2017

Le Mont Epomeo et Ischia Ponte

Aujourd'hui, on quitte Forio et on part à la découverte du reste de l'île.



Le Mont Epomeo
Tout d'abord, nous n'avons pas pu résister à grimper au point le plus haut de l'île, le Mont Epomeo. Pas de folies, il culmine à 789 mètres et nous partons déjà de 365 mètres d'altitude. En effet, nous prenons tout d'abord le bus jusqu'à Fontana, une petite localité, au sud de l'île, d'où part un sentier balisé.


On grimpe d'abord quelques minutes sur du béton, puis nous bifurquons sur le sentier à proprement parler.



La terre fait bientôt place aux anciennes coulées de lave (le Mont Epomeo est un ancien volcan, qui n'a plus connu d'éruption depuis 1302) et ça grimpe sec!



Mais arrivés en haut, la vue vaut largement la grimpette.

Le restaurant du sommet, encastré dans la pierre


Au loin, Sant'Angelo, un autre must de l'île

La grimpette dure environ une heure et les points de vue sont magnifiques. On est heureux tout en haut.



Ischia Ponte
Impossible de séjourner à Ischia sans aller voir la plus grande localité de l'île qui porte également le nom d'Ischia. Partagée entre Ischia Porto (là où accostent les ferrys) et Ischia Ponte (le coeur de la ville qui abrite le pont qui mène au château), cette petite ville est charmante.




Ischia est reliée par un pont au Castello Aragonese, une citadelle qui permettait aux habitants de se réfugier dans son enceinte en cas d'attaque. Une visite à ne pas manquer, l'endroit est magnifique.



Un ascenseur mène les visiteurs au sommet et on peut déambuler dans la forteresse, prévoyez un peu de temps, un dédale de petits chemins vous attendent.




On voit Procida et Capri au large et on en prend plein les yeux.




En redescendant, on profite de tester une célèbre pizza dans un des petits restos qui foisonnent dans les ruelles (promis, l'article sur ce qu'on a mangé suivra!) et on profite encore de l'ambiance animée d'Ischia Ponte avant de repartir à Forio.


Infos pratiques:
Bus Forio-Fontana : prendre la ligne CS, le trajet dure environ 40 minutes selon votre conducteur.
Le chemin pour le sommet du Mont Epomeo est bien balisé. Il vous faudra entre 45 minutes et 1h15 pour monter. Il est possible de redescendre sur Forio à pied mais le départ est assez escarpé, on n'a pas osé tester avec une petite puce en porte-bébé.
Attention, il n'y a pas vraiment d'endroit pour pique-niquer au sommet. Toutefois, le restaurant propose de très bons plats (on a donc changé nos plans).

Bus Forio-Ischia Porto : prendre la ligne CD, le trajet dure environ 20 minutes. Les bus s'arrêtent à Ischia Porto, il reste environ 15 minutes de marche à travers de jolies ruelles pour atteindre Ischia Ponte. Le bus 7 vous y emmène également.
L'entrée au château est payante (10 euros pour une entrée adulte, les enfants jusqu'à 9 ans ne paient pas), mais ça vaut la peine.


dimanche 15 octobre 2017

Forio et les jardins de La Mortella

Un petit coup de mou en septembre, une envie de soleil et de passer du temps tous les trois. Ni une ni deux, nous avons sauté dans un avion pour Naples et nous sommes allés passer une semaine à Ischia, une petite île en face de Naples et juste à côté de Capri.


Nous logions à Forio, tout à l'ouest de l'île et nous avions loué un petit appart avec terrasse.


Vue sur le port et la ville

Forio abrite un marché couvert ouvert tous les jours, du coup, nous y faisions nos courses.



En fin de journée, après nos excursions, on profitait de la plage à deux pas.



Pour les fans de l'Amie prodigieuse d'Elena Ferrante, nous étions aussi tout près de la plage de Citara, où se passe une partie du tome 2. Il y a des bains thermaux juste à côté, mais étant donné que les espaces thermaux sont réservés aux adultes, nous n'avons pas testé. Cela dit, il paraît qu'il sont fabuleux.


Tout près de Forio (à 15-20 minutes à pied le long d'une route sans trottoir ou à 3 minutes avec les bus qui font le tour de l'ile et circulent toutes les 15-30 minutes) se trouve un jardin botanique magnifique fondé par des Anglais, tombés amoureux de l'île. On vous recommande la visite, nous avons passé des heures dans cet endroit à la végétation luxuriante.




Tout le monde y trouve son compte

On y trouve plus de 800 espèces végétales et certaines sont vraiment magnifiques.




Plusieurs étangs sont disséminés dans le parc et je m'émerveille devant les nénuphars.



On y trouve également une grotte, un temple...




Bref, ces jardins sont vraiment magnifiques, nous avons adoré les parcourir.



Je vous laisse avec un petit coucher de soleil depuis la terrasse, demain je vous emmène vous balader sur l'île.


Infos pratiques
Pour s'y rendre: Easyjet propose des vols vers Naples depuis Genève et Zurich. Il faut ensuite prendre un ferry pour Ischia (il y a en a régulièrement toute la journée).
Il y a un bus qui relie l'aéroport au port des ferrys. Attention, selon où vous logez sur Ischia, il vaut la peine de prendre un ferry qui vous débarque soit à Ischia Porto, soit à Casamicciola, soit à Forio. Renseignez-vous pour savoir quelles compagnies desservent votre port de prédilection. Elles ont chacune leur propre guichet au port.

Pour se déplacer sur place : nous n'avons pas loué de voiture et avons utilisé exclusivement les bus qui font le tour de l'île (lignes CD et CS). Vous trouverez les horaires ici: http://ischia.fr/orario/autobus/  On peut acheter les tickets directement dans le bus (2 euros) ou à des guichets à Ischia Porto (1.50 euro). Attention, il existe aussi d'autres lignes de bus, contrôlez que ce soit bien le bus que vous attendez qui arrive, on s'est fait avoir une fois. Les bus sont souvent bondés, mais c'est un moyen pratique de se déplacer.

Pour visiter La Mortella: attention, le parc n'est pas ouvert tous les jours, contrôlez les horaires ici: http://www.lamortella.org. Il y a un salon de thé sur place et des concerts y sont régulièrement organisés. Depuis Forio, de nombreux bus font les quelques arrêts jusqu'aux jardins (il faut prendre les bus qui roulent vers la droite). L'arrêt est sur la ligne du trajet circulaire, donc accessible facilement depuis toute l'île.

jeudi 27 juillet 2017

Délices de Croatie

Pour clore le chapitre croate, voici un petit aperçu de ce que nous avons mangé lors de nos deux semaines en Dalmatie.

Les spécialités
Nous étions essentiellement à la recherche de deux spécialités, le brudet, une soupe de poisson servie avec de la polenta, et les sarma, des feuilles de chou farcies. En été, ce n'est pas vraiment la saison du chou, donc on n'en a pas trouvé, mais les croates remplacent le chou par des poivrons pour faire des Punjene paprike. Pas très photogénique, mais délicieux!




Les poissons
Etant donné que nous avons passé deux semaines au bord de la mer, le poisson et les fruits de mer étaient omniprésents pour notre plus grand plaisir.




Huître frite

Nous avons aussi profité d'avoir des appartements avec cuisine pour aller nous fournir au marché au poisson. Un must!





L'influence italienne
L'Italie étant tout près, on retrouve dans les spécialités du coin, des pâtes, des risottos à l'encre de seiche et des pizzas.






Sur le pouce
Pour nos pique-niques ou pendant nos déplacements, on trouvait de la très bonne charcuterie, dont le Pršut (du jambon cru) et la coppa, et le fameux Paški sir, un fromage de brebis produit exclusivement sur l'île de Pag.



On a également dégusté des Börek fourré à la viande, aux épinards, au fromage, etc.


Une petite douceur
On trouve aussi des glaces à tous les coins de rue. Repérez la mention glaces artisanales, la plupart sont absolument délicieuses.




Et un petit clin d'oeil pour finir. Ces gâteaux ne sont probablement pas typiques de Croatie, mais on a fêté le premier anniversaire d'Aurore sur place et on s'est régalés avec un gâteau fait sur mesure pour elle que les gens de notre hôtel à Lozovac nous ont adorablement offert.