lundi 26 juin 2017

Mljet

Après avoir découvert parcs nationaux et villes, il est temps pour nous de prendre le bateau pour nous rendre sur une île.


Nous avons décidé de nous rendre à Mljet, une île moins courue que ses voisines mais qui nous a tapés dans l'oeil. La légende dit que c'est l'île de Calypso, dont Ulysse a failli oublié de repartir dans l'Odyssée et on le comprend.

Le port de Pomena


En fin d'après-midi, nous explorons la pataugeoire et la mer.



Et le soir, nous admirons le coucher du soleil.




Mais si nous sommes venus à Mljet, c'est pour son parc national qui abrite deux lacs d'eau salée. Tôt le matin, nous partons faire le tour du petit lac à pied.

Le petit lac: malo jezero


Là encore, l'eau turquoise nous fascine.




Nous arrivons à une petite plage (presque déserte le matin) à la jonction des deux lacs, mali most en croate.



Un plongeon s'impose, forcément.



Nous repartons ensuite pour prendre le bateau, qui part du pont entre les deux lacs pour rejoindre une petite île sur le grand lac.

Une île sur une île, jolie mise en abyme

Là aussi, nous en faisons le tour, nous refaisons un plongeon et nous admirons ces incroyables paysages.






Mljet était une très jolie étape, un peu des vacances au milieu des vacances.



Infos pratiques
Nous avons rendu notre voiture de location à Split et continué en bateau depuis là (Split-Mljet-Dubrovnik). Les horaires et tarifs des bateaux vers les principales îles sont ici: https://www.krilo.hr/en/
A Mljet, nous avons logé à Pomena, l'arrivée du bateau et le départ des randonnées dans le parc national. 
L'entrée du parc est payante mais le prix inclut les transports en bateau sur le grand lac.
Le tour du petit lac fait environ 3 km. Il est également possible de louer des vélos sur place. On a eu du mal à trouver des informations, mais il existe des sentiers pédestres bien balisés qui font le tour des deux lacs.
L'eau des lacs salés est encore plus chaude que la mer, c'est un régal.
En juin, il y avait un bateau par heure qui reliait la jonction des deux lacs à l'île, à l'heure pile.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire